L’univers des assurances est vaste et parfois difficile à cerner. La raison est la multitude de catégories et de sous-catégories d’assurances existantes. C’est ainsi qu’au nombre des assurances santé existantes, figure celle d’entreprises communément appelée mutuelle santé pour entreprise créée récemment. Que savoir au sujet de cette dernière et qu’en est-il de son financement ?

Mutuelle santé pour entreprises : qu’est-ce que c’est ?

La mutuelle santé pour entreprise est une forme d’assurance santé qui couvre les charges de soins non prises en compte par la sécurité sociale. Entrée en vigueur depuis seulement quelques d’années, elle est obligatoire quelle que soit la taille de l’entreprise, et s’étend sans distinction à tous les salariés et parfois à leurs familles.

La souscription à la mutuelle santé pour entreprise se fait sur initiative de l’entreprise ou de l’employeur qui évalue les besoins en matière de santé de ses salariés, d’une part. D’autre part, elle évalue sa couverture, autrement dit elle vérifie si la mutuelle ne prendra en compte que les salariés et/ou leurs familles.

Si l’employeur est obligé de souscrire à la mutuelle santé pour entreprises pour le bien des salariés, ces derniers sont libres de l’accepter ou de la refuser.

L’entreprise ou l’employeur peut exiger à son tour certaines conditions de la part des salariés avant de les prendre en compte dans la mutuelle. Une ancienneté de plusieurs mois est la condition la plus souvent exigée.

Comment et qui la finance ?

La mutuelle santé pour entreprise peut être financée de deux manières principales. La première manière concerne l’entreprise ou l’employeur qui peut prendre en charge la moitié ou la totalité du financement. Il n’est pas obligé de couvrir la totalité, mais la loi l’oblige à prendre en compte au moins la moitié, donc 50 % du coût mensuel.

Cet état de choses n’est pas du goût de tous les employeurs dont beaucoup sont encore moins informés de tous les aspects liés à cette nouvelle forme d’assurance. Il arrive souvent que certains d’entre eux aient des difficultés dans le paiement de leur part. Il s’agit en effet d’une mutuelle qui fait considérablement augmenter leurs charges mensuelles. Ces dernières peuvent augmenter jusqu’à 150 euros par mois par salarié en fonction des garanties ou de l’agence d’assurances choisies. Afin de pouvoir les faire baisser, certains employeurs souscrivent à des mutuelles avec des garanties très limitées pour les salariés.

La seconde façon de financement de la mutuelle santé pour entreprise n’advient que dans la situation où l’employeur ne couvre effectivement que la moitié du financement. L’autre moitié est alors répartie entre les différents salariés de l’entreprise. Chacun de ceux-ci prend ainsi en charge la partie restante du coût qui est déduite de leur salaire chaque mois. Il s’agit donc d’une participation indirecte qui se retrouve sur leurs fiches de paie.

En somme, il apparaît que la mutuelle santé pour entreprise apporte une solution à la problématique d’assurance santé aux salariés des entreprises. Elle est financée aussi bien par l’employeur que par l’employé, même si le premier demeure le principal contributeur. Cela lui permet néanmoins de bénéficier de quelques avantages fiscaux, de fidéliser et de motiver ses employés.