Qui dit commerce, dit biens, donc investissement ! Et quiconque investit voudrait forcément voir son capital fructifier. Cependant, on peut toujours se retrouver inopinément devant une situation où notre volonté reste impuissante. Il devient donc impératif d’assurer ses biens lorsqu’on décide de se lancer dans un commerce, afin d’éviter une surprise désagréable. Mais comment ? À travers cet article nous allons tout vous expliquer !

L’assurance par la prévention

La première étape d’une assurance est d’ordre personnelle. Si vous voulez que vos biens commerciaux soit durables et à l’abri. Vous devez déjà connaître la nature du matériel que vous utilisez. Pensez ensuite à demander à un expert les conditions sous lesquelles vous devez les garder ou stocker selon le type où la matière. Par exemple :

  • Sous certaines conditions le fer peut rouiller. Si votre commerce est dans ce domaine veillez à choisir un emplacement où il sera à l’abri de l’eau.
  • Dans le commerce vestimentaire, un mauvais placement peut causer la perte de couleur. Vous devrez ici leur choisir un emplacement où ils ne sont pas exposés au soleil.

Vous êtes donc votre premier assureur. C’est seulement après des précautions personnelles que vous pourrez penser à une assurance externe.

Assurer ses biens du lieu de stockage à la livraison

Pour éviter toute perte, vos biens doivent être assurés jusqu’à leur livraison. Vous devez donc souscrire à une assurance responsabilité civile professionnelle. Elle se porte non seulement garant des incidents pouvant survenir dans vos locaux et vos matériels mais aussi des dommages que votre personnel et vous-même pourriez y causer. Elle assure aussi les risques liés à la livraison de vos produits qui sont exposés à beaucoup de chocs en cours de route.

D’ailleurs si votre commerce nécessite l’utilisation de camionnette, moto ou tout autre type de véhicules d’approvisionnement ou de livraison, vous devrez les joindre à l’assurance responsabilité civile.

Assurer le commerce et ce qui l’entoure

Les calamités naturelles sont hors de contrôle. Elles peuvent survenir à tout moment et aucun commerce n’est épargné de ses dégâts. Vous devez donc protéger vos biens face aux situations de tempête, d’inondations, des bris glace d’enseigne et toute autre catastrophe naturelle. C’est pourquoi vous devez souscrire à une assurance commerce. Pour une meilleure sécurisation, vous aurez à vérifier si le service que vous sollicitez couvre les dommages liés aux incendies et aux explosions.

Assurer le stock

La perte de tout ou d’une partie du stock peut survenir à tout moment. En effet, vous pouvez être victime d’un cambriolage, d’une détérioration après une catastrophe naturelle ou encore d’un accident lors du placement de marchandise en lieu de stockage. Vous devez donc cibler l’assurance commerce qui garantira une couverture optimale de vos biens. Il vous incombe de commencer par évaluer vos biens immobiliers avec les installations qu’ils engendrent. Évaluez ensuite les biens mobiliers : le mobilier, le matériel et les équipements dont vous disposez. Voyez si vous avez des investissements à coûts élevés, moyennes ou basses et choisissez une assurance qui y correspond. Vérifiez aussi le pourcentage que votre assurance va prendre en charge avant de vous engager.