Si vous souhaitez louer un appartement, pourquoi ne pas opter pour des pièces meublées ? Elles disposent déjà des équipements nécessaires pour y vivre. De plus, elles sont beaucoup plus avantageuses que les logements vides. Il convient cependant pour le propriétaire et le locataire de prendre des mesures afin de protéger leurs biens. Voici les assurances à privilégier pour ce type d’habitation.

Une garantie contre les risques locatifs

Depuis 2014, la loi Alur a rendu obligatoire la souscription d’une assurance habitation pour un logement meublé. Que ce soit pour le propriétaire ou le locataire, il est important d’y souscrire afin de couvrir ses parts de responsabilité. Le minimum est de signer en premier lieu un contrat pour la garantie risques locatifs. Elle permet de prendre en charge les dégâts causés par un incendie ainsi que des sinistres engendrés par l’eau ou une explosion.

L’abonnement à ce service est à votre avantage, car votre assureur couvrira les dommages créés dans le logement. En fait, cette garantie ne concerne que les désagréments occasionnés à l’immeuble et aux biens qui s’y trouvent. Concernant les répercussions sur les voisins, vous devez souscrire un autre type de service. L’assurance contre les risques locatifs est donc uniquement destinée à indemniser votre bailleur.

L’assurance responsabilité civile

Elle fait partie des garanties obligatoires comprises dans votre assurance habitation. La responsabilité civile est en réalité une défense contre les dommages créés par négligence. Que le désagrément soit du fait de l’assuré, de sa famille, ou de ses animaux de compagnie, ce service favorise leur protection. Dans le cadre d’une location meublée, si l’un de vos équipements porte atteinte à autrui, vous devez obligatoirement indemniser les victimes.

Vous devez cependant savoir que la responsabilité civile ne couvre pas tous les préjudices causés. Par exemple, les actes volontairement posés sur vos biens ou sur ceux d’autrui ne sont pas pris en compte. Les frais pour la réparation de ces derniers seront à votre propre charge. Votre contrat permet uniquement de dédommager les dommages accidentels.

Les assurances multirisques habitations

La souscription aux garanties primaires n’est pas suffisante pour amortir tous les dégâts occasionnés. À cet effet, il est possible de s’abonner à une assurance multirisque habitation. Ainsi, vous pourrez profiter de beaucoup plus d’avantages. Parmi les sinistres couverts par ce produit, on peut citer :

  • l’assurance incendie,
  • l’assurance vol,
  • la garantie de bris de glace,
  • les dégâts des eaux.

Vous pouvez également opter pour des services supplémentaires comme l’assurance contre les dommages électriques, la protection juridique et l’assurance scolaire.

L’assurance habitation pour les propriétaires de locations meublées

À l’instar du locataire, souscrire à une assurance habitation est obligatoire pour le détenteur du bien immobilier. Il est donc conseillé d’y adhérer afin de se couvrir face aux dépenses liées aux dégâts causés dans le logement. En cas de sinistre occasionné par un équipement, l’hôte peut par exemple engager la responsabilité du bailleur. La garantie pour propriétaire non occupant payera tous les frais d’indemnisation pour le locataire.

En définitive, pour le propriétaire et pour l’occupant du bien immobilier, il est important de prendre des précautions. L’assurance habitation permet de les protéger contre les éventuels problèmes. De cette manière, les deux parties sont gagnantes.

Quelques garanties à ne pas négliger pour la souscription

Vous avez une location vide ou meublée et il est largement conseillé de souscrire une telle assurance. Certes, elle n’est pas obligatoire pour les propriétaires, mais elle reste indispensable pour faire face à toutes les dépenses occasionnées par des dégâts. Cette assurance habitation doit donc prendre en compte certains critères.

  • Vous devez renseigner les spécificités de votre logement surtout si vous avez une ancienne bâtisse qui peut être classée par exemple.
  • N’oubliez pas de mentionner lors de la souscription les objets de valeur et même les équipements onéreux.
  • Les appareils peuvent être remplacés si vous avez un problème électrique par exemple et les produits seront neufs.
  • Pour les maisons, ne délaissez pas les parties bâties comme les abris, les dépendances ainsi que la piscine.

Si vous avez un verger et des arbres de valeur, pensez également à les inscrire dans votre contrat. En fonction de votre localisation, vous pouvez être confronté à des inondations ou des catastrophes naturelles, il est préférable d’assurer au maximum son logement afin de faire face à toutes les situations. N’hésitez pas à comparer tous les organismes, et même à demander des conseils à un courtier qui connaît parfaitement le marché.